Téhéran – Lahore : 3ème étape

Depuis Téhéran, la route fut longue, belle, parfois sinueuse, souvent droite et très chaude

Iran

Elle n’omit cependant jamais de nous mener à des visions du paradis. Ici, Badab-e Surt, au nord-est de l’Iran

DSC_0026 (2)

Et bien souvent, la route nous mena à la rencontre des peuples d’Iran, d’une hospitalité sans pareille, qu’ils soient Azeris, Perses ou Baloutches

BOWY0326

Une hospitalité qui devint, au bout d’un mois, presque oppressante. Chers iraniens, vraiment, transporter 8 melons sur une moto déjà chargée de partout, c’est chiant. Mais on vous aime

PSX_20191015_004738

Vite ! De la solitude et de la tranquillité ! Nous voilà donc partis vers les déserts perses

DSC_0053 (1)

DSC_0042

Quelques rencontres s’en suivent, celles-ci cependant pas très bavardes

DSC_0062

Les gigantesques dunes du Dasht-e Kavir sont maintenant sous nos pieds

IMG_0866 (1)

Un beau moment d’amour et de partage lors d’un combat épic dans le sable (Melissa a gagné)

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une soirée inoubliable nous montrant la face secrète de l’Iran, lorsqu’un groupe de jeunes nous invitent à venir passer la nuit avec eux dans le désert. Au programme : sitar ou guitare, feu, alcool et rires. Comme quoi, même dans une république islamique il est possible d’ôter les voiles, de boire un coup et autres profanations

IMG-20190930-WA0029

Le lendemain, les yeux un peu fatigués, nous ne résistons pas, encore une fois, à l’appel de la route

IFHS3270 (1)

On s’arrête en fin de journée dans une oasis au milieu du désert

IMG_0891

Mais une seule baignade ne suffit pas ! On a donc campé dans cette oasis pour une seconde immersion le lendemain matin

DSC_0101 (2)

Au matin, notre petite tente se transforme en hôtel 5 étoiles, avec piscine et petit déjeuner au lit. Encore une fois, les iraniens nous chouchoutent : une famille venue par ici pour pique-niquer nous offre un magnifique cadeau

IMG_0880

Une nuit de sommeil ne suffit pas toujours à récupérer des longues journées

IMG_20190916_153016_1

L’incroyable ville de Yazd, deuxième plus vieille au monde !

6636d416-ecb2-4a72-a169-34cb29ed3d19

IMG-20190930-WA0028

Yazd est aussi le centre du zoroastrisme, une des premières religions de l’humanité, considérée comme la fondatrice des doctrines dualistes actuelles opposant le bien et le mal

IMG_0903

Le temple du feu de Yazd, temple zoroastrien vouant un culte à cet élément si important pour les adeptes d’Ahura Mazda. Ce feu-ci brûle sans interruption depuis 15 siècles

 

Une ancienne tour du silence aux alentours de la ville. Considérant les éléments (surtout le feu) comme trop purs pour être souillés par la mort, les zoroastriens déposent les dépouilles de leurs défunts en haut d’une tour du silence. Les oiseaux s’occupent ensuite de faire disparaître les corps

 

Mais, pardon, on nous dit à l’instant dans les oreillettes que Paul a envie de reprendre la route

IMG_0974

Réveil à l’ombre dans la forêt de pins à côté de Persepolis

IMG_1005

Et visite des fabuleuses ruines

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Puis, arrivée à Chiraz

DSC_0148 (1)

Et sa splendide mosquée rose

DSC_0138 (1)

Des détails administratifs nous ont fait prendre 3 bus de nuit de suite (Chiraz-Téhéran ; Téhéran-Ispahan ; Ispahan-Chiraz), ce qui nous permit de faire halte à Ispahan

IMG_1087

Et de rencontrer encore une magnifique personne. Assis dans une mosquée à côté d’un panneau « posez-moi toutes vos questions à propos de l’islam », ce jeune Mollah (érudit musulman) nous étonna par son ouverture d’esprit. « Pourquoi le port du voile est-il obligatoire pour les femmes ? » ; « que voudrais-tu dire aux Occidentaux considérant l’islam, à cause d’amalgames, comme une religion violente ? » ; « es-tu marié ? » Il prit le temps d’exposer le point de vue musulman, son propre point de vue et d’écouter le nôtre

IMG-20190930-WA0025

Après la nature, les gens et l’histoire, l’architecture iranienne n’est pas en reste

IMG_1077

Notre visa iranien touche à sa fin. Pour terminer en apothéose, la beauté à son paroxysme, la chaleur à son maximum : le désert de Lut

DSC_0173 (1)

lageniale

Nous quittons l’Iran après un mois de route, pour entrer en Pakistan, non sans quelques appréhensions

DSC_0427 - Edited

L’arrivée au Pakistan, la découverte d’un environnement encore plus dépaysant

IMG-20190930-WA0023

La traversée du Pakistan ne nous permit malheureusement pas vraiment de profiter de la nature et de rencontrer des gens, hormis des militaires. Nous arrivons cependant, en roulant, à prendre quelques clichés de la beauté de ce pays

Balouchistan

Et de la beauté des camions

IMG-20190930-WA0022

En effet, la traversée du pays se fit sous escorte armée. Le gouvernement pakistanais offre gratuitement ce service à tout visiteur étranger. Il considère les voyageurs comme ses invités et, hospitalité oblige, ne veut prendre aucun risque pour la sécurité de ceux-ci

 

La plupart de nos photos du Pakistan se résument à des armes

IMG-20190930-WA0010

et des convois

z.png

Après une longue et pénible traversée, nous rejoignons Lahore, prêts à franchir la frontière, le voile presque ôté, les gosiers presque déjà remplis de bière !

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s